Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 23:15

MONSIEUR PAPA/LOW COST

Kad Merad/Maurice Barthélémy

 

1 étoile bis

 

EN BREF:

Critique doublée pour deux films semblables en tout points: humour mal recyclé, consternants et inquiétants quant à l'état de la comédie française. Deux scénarios philatéliques, deux actrices pitoyables (Godrèche et Laroque), deux ratages.

 

monsieur-papa.jpg

 

C'est très facile d'attaquer ces deux films, en tout cas les deux réalisateurs semblent avoir tout fait tout pour. Jadis (ça nous paraît tellement loin), Maurice Barthélémy et Kad ont pu, chacun dans leur genre, nous paraître attachants, voir même talentueux. L'un du temps des Robin des Bois et de l'époque Canal, l'autre du temps de Kad&O, ainsi que dans certains rôles (mais sur les 10 rôles par ans, seul 0,5 en moyenne sont à retenir). Quel dommage que de voir leurs réalisations respectives tomber totalement à plat. Mais autant on attendait un peu de voir Monsieur papa, même si la bande-annonce racontait déjà tout, autant on aurait mis notre main à couper sur l'échec de Low Cost. A un moment donné, si tu cumules les erreurs (Godrèche au casting, 1h30 dans un avion, une bande-son pourrie...), tu les payes forcément. De son côté, Kad aurait très bien pu éviter (comme beaucoup d'autres comédiens), cette première réalisation, qu'on sent sincère mais qui a décidément du mal à nous être rendue attachante. Ces derniers temps, si la comédie française nous a plutôt donné bon espoir de repartir vers de meilleurs niveaux, certains films sortent toujours pour nous rappeler que certains « cinéastes » français sont également très doués pour détruire ce qu'ils leur reste « d'exception culturelle ». Comment peut-on donner autant d'argent pour de tels navets? Qui est (sont) le (les) couillon(s) qui s'extasie devant un scénario d'occupation d'avion par deux cent nigauds qui passent pour des bouffons pendant une heure et demie, à tel point de passer le pas et de financer le film? Comment fait un producteur pour aimer Kad au point de lui refiler un scénario légèrement recopié un peu partout (juste les 99% du film, après tout), pour s'assurer un succès certain au vu de la popularité de Kad? Je n'aimerais pas être la conscience de ces gars-là, dominée toujours par l'appât du gain. Quelles autres raisons, franchement, peut-il y avoir? Scénario nul ou totalement rabâché, cinéastes qui n'ont jamais fait leurs preuves (Barthélémy a déjà réalisé un navet – Papa, et un autre film, qui a été je crois assez apprécié – Casablanca Driver), acteurs sous-utilisés et honteusement dirigés (on pensera aux pitoyables Judith Godrèche et Michèle Laroque), talents gâchés (Jean-Paul Rouve et Gérard Darmon, pas drôles une seconde dans Low Cost). Bref, deux ratages total, et dire que ce sont ces films là qui font dire aux pessimistes que le cinéma français se meurt peu à peu...

 

Low-cost.jpg

 

36% de réussite pour Mr papa - 26%de réussite pour Low Cost

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de levolution.over-blog.com
  • Le blog de levolution.over-blog.com
  • : Critiques des films récents, bilans mensuels... Coup de coeur, coup de blues, l'évolution du cinéma, et la mienne, aussi.
  • Contact

J'écoute...

Recherche

LES 10 DERNIERS COUPS DE COEUR

Les amants passagers

Les amants passagers

Queen of Montreuil

Queen of Montreuil

The sessions 2

The Sessions

Syngué sabour

Syngué Sabour

Les chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Wadjda

Wadjda

Archives

Catégories