Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 14:20

VERY BAD TRIP 2

Todd Philips

 

0 étoiles bis

 

EN BREF:

Que vous teniez ou pas un peu d'estime pour le premier opus, n'allez pas voir le deuxième. Le premier était déjà assez lourd, les vannes assez calamiteuses, mais au moins c'était un assez bon moment. Celui-ci ne fait que répéter, sans aucune idée nouvelle et avec une vulgarité excessive.

 

Very-bad-trip-2-bis.jpg

 

Very bad trip 1: Une fête chic au bord d'une piscine à la fin, des photos souvenirs pendant le générique, des aventures incroyables dues à une cuite un peu trop arrosée. 3 personnages principaux et des personnages secondaires totalement barrés, une recherche d'un personnage qu'on a perdu. Et bien sur, le reste du monde qui veut savoir ou vous êtes. Very bad trip 2: Une fête chic au bord d'une piscine à la fin, des photos souvenirs pendant le générique, des aventures incroyables dues à une cuite un peu trop arrosée. 3 personnages principaux et des personnages secondaires totalement barrés, une recherche d'un personnage qu'on a perdu. Et bien sur, le reste du monde qui veut savoir ou vous êtes.

En allant voir Very bad trip deuxième du nom, vous allez en fait voir exactement le même film, sans la surprise que provoquait le premier. A la limite, le premier (que j'avais trouvé très moyen), avec une bande de potes pourquoi pas, l'idée était plutôt drôle et originale. Une cuite, c'est agréable et surprenant, au bout de la deuxième on se rend compte que ça fait vite mal à la tête. Et ça dépend avec qui vous la prenez. Avec ceux-là, on aimerait pas: trois américains fourmillant de clichés en ballade en Thaïlande. Ils enterrent la vie de garçon d'un des leurs, qui doit se marier le lendemain. Au passage, ils dévergondent le frère de la mariée (un garçon typé thaï et premier de la classe), l'un d'eux ressort tatoué, l'autre le crâne rasé, et toujours les mêmes idées: flirt plus ou moins poussé avec une (un?) prostituée, et beaucoup de pipi-caca. Les personnages, extrêmement caricaturaux, étaient neufs dans le premier épisode, on s'amusait plus ou moins du gros Zach Galifianakis, du coincé Ed Helms et du cool Bradley Cooper. Là, ils sont d'une lourdeur incommensurable, toujours à ramener leurs histoires en dessous de la ceinture. Et cette fois-ci, ils montrent tout: on voit ainsi la quequette d'un chinois, tellement petite qu'on ne la voit pas (riez, bordel!); le zob d'une prostituée qui serait rentrée dans le derrière de Ed Helms, qui se voit ainsi douter de son hétérosexualité (ha, ha, ha!); le mot « queue », ou « bite », est le plus employé pendant le film. Et nous, on reste totalement à quai, regardant avec effroi un film purement issu de notre société de consommation. Sans mentir, je n'ai pas souri une seule fois, je n'ai pas ri une seule seconde. En plus d'être caricatural (à la limite, c'est normal), le film nous prend pour des demeurés, des obsédés, des voyeurs. Et surtout, il est extrêmement grossier (autant on peut aimer le politiquement incorrect, autant on peut détester l'imbécilité outrancière), complètement stupide, et même pas provocateur, juste raccoleur. On pourrait écrire « laissez vos cerveaux à l'entrée » que ça ne suffirait pas, il faut laisser votre conscience toute entière, voir votre corps en entier s'il est encore temps de fuir! Il y a cependant un avantage au film: vous pouvez sortir 15 minutes, et revenir sans le sentiment d'avoir loupé quoi que ce soit! Et ça, c'est plutôt rare. Un exploit même. Après, savoir jusqu'où ira la vulgarité est une question qui nous reste assez longtemps, même si elle semble avoir dépassé totalement le réalisateur, trop occupé à réaliser un film efficace en oubliant le pouvoir de l'image et des valeurs forcément véhiculées par une histoire. Chacun son truc, j'ai trouvé ça totalement honteux, promis je n'y remettrais pas les pieds (je n'avais d'ailleurs pas prévu de les y mettre, ç'a été un hasard malencontreux).

 

Very-bad-trip-2.jpg

 

15% de réussite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 04/06/2011 11:06


Bonjour Gagor, déjà que l'affiche n'est pas engageante, je ne m'y serais pas risquée et de toute façon, je n'ai pas vu le premier.


Gagor 05/06/2011 21:28



Pas besoin de voir le premier pour suivre le deuxième... Mais oui, effectivement, j'aurais du réfléchir par trois fois avant d'aller voir cette fichue horreur!



mr patate 01/06/2011 22:36


vous avez compris au moin que cetait pas un film a regarder au premier degres?


Gagor 05/06/2011 21:27



Cher mr patate, au lieu de laisser des commentaires indigents et inutilement stupides (évidemment qu'on ne regarde pas ce genre de film au premier degré), pourquoi ne dites-vous pas pourquoi vous
avez aimé le film, ce que vous y avez trouvé de bon, d'agréable, voir même d'intéressant, puisque vous semblez si peu terre à terre?



ffred 01/06/2011 20:27


oui un vrai scandale, j'espère que ca va se vautrer au box-office !


mr patate 01/06/2011 18:55


je pensse quil te reste plus qua te scuicider


Présentation

  • : Le blog de levolution.over-blog.com
  • Le blog de levolution.over-blog.com
  • : Critiques des films récents, bilans mensuels... Coup de coeur, coup de blues, l'évolution du cinéma, et la mienne, aussi.
  • Contact

J'écoute...

Recherche

LES 10 DERNIERS COUPS DE COEUR

Les amants passagers

Les amants passagers

Queen of Montreuil

Queen of Montreuil

The sessions 2

The Sessions

Syngué sabour

Syngué Sabour

Les chevaux de Dieu

Les chevaux de Dieu

Wadjda

Wadjda

Archives

Catégories